Marion OUDENOT - PITON / OT Val de Garonne +33 5 53 64 44 44 developpement@valdegaronne.com

Le projet CESAme

Une friche industrielle de 40 000 m2, située à proximité du Centre de Formation Professionnelle, dans les quartiers Est de la ville.

 

Le projet de la ville de Marmande est que ce site des anciennes usines CESA devienne ce qu’on appelle un tiers lieu, un gigantesque espace ouvert sur la ville et propice aux pratiques collaboratives où plusieurs acteurs se croisent, se mêlent et travaillent ensemble.

Le nom CESAme, pour « Citoyenneté » – « Economie » – « Social / Solidarités » – « Arts » – « Marmande » – « Écosystème », résume bien l’ambition affichée, celle de rassembler dans un seul et même lieu différentes dynamiques permettant de faire rayonner la ville de Marmande sur des thématiques identitaires bien identifiées. Carrefour d’échanges et de rencontres, laboratoire d’initiatives économiques, citoyennes, solidaires, artistiques, touristiques, numériques et de formation…

CESAme aurait pour vocation de :
> Favoriser les relations entre les différents acteurs privés et publics
> Faire émerger de nouvelles initiatives ou pratiques, notamment économiques
> Fédérer autour de l’écosystème GAROCAMP et capitaliser sur les forces territoriales en présence.

La vocation du projet est de faire émerger les talents de notre territoire et de valoriser les savoirs faire locaux.

Un positionnement innovant

CESAme est un projet structurant et innovant qui doit s’articuler
autour des deux axes majeurs suivants :

LES INDUSTRIES CRÉATIVES

Un lieu de dédié à la création artistique et numérique avec un ancrage fort lié à l’innovation et à la transformation numérique des grands événements / Festivals.

> Le futur des festivals doit s’inventer à Marmande !

UN LABORATOIRE D’INITIATIVES

Un lieu bien ancré dans son territoire où « culture », « loisirs », « engagement citoyen »… se côtoient, se mêlent.

> Créer des zones de convivialité et de pratiques collaboratives en tous genres

Le positionnement autour des industries créatives doit permettre de développer un pôle de compétitivité autour du futur des festivals et d’ancrer le projet autour d’un développement économique bien identifié. Cependant, il est important de garder à  l’esprit que pour exister, CESAme doit rayonner au sein d’une communauté et devenir un lieu de vie à part entière proposant un certain nombre d’usages à destination des habitants du quartier. Ce qui veut dire que ce projet est donc aussi intimement lié aux actions de développement économique et social menées dans le cadre du contrat de ville suite au classement en quartier prioritaire à la politique de la ville dont il faudra tenir compte afin de bien positionner le projet dans son environnement local (territoire vécu du quartier prioritaire).

Les opérateurs publics et privés qui œuvrent au développement artistico-numérique du territoire seront conviés et associés à cette mise en réseau indispensable au rayonnement du projet à une plus grande échelle.

La préfiguration du projet

La Mairie de Marmande a choisi de lancer une assistance à maître d’ouvrage et de confier cette mission au collectif OuiShare. Cette phase de préfiguration a pour objectif de définir les conditions de faisabilité et de réussite du projet CESAme tout en proposant un scénario pré opérationnel du projet qui aura pour objectif d’aider la ville de Marmande et ses partenaires à prendre les décisions nécessaires au bon développement du projet.

Cette assistance doit permettre :

  • D’affiner le contexte et les conditions de consolidation des filières identifiées
  • Envisager les impacts économiques du projet sur le territoire
  • Etudier les actions nécessaires pour optimiser l’émergence de ce projet
  • Proposer les premières pistes de programmation, son portage juridique et le modèle économique.

Le déroulé de la mission sera effectué sur une période de 5 mois, de janvier à mai 2018.

La méthodologie retenue est l’organisation d’une série d’ateliers, conçus pour faciliter le dialogue entre les parties prenantes et constituer une première communauté autour du projet CESAme :

  • Ateliers d’idéation avec les usagers et les élus
  • Ateliers d’intelligence collective
  • Ateliers de prototypage

À PROPOS DE OUISHARE

Un réseau de 80 membres actifs « connectors » en Europe, en Amérique Latine et du Nord – 5 000 membres – 27 pays OuiShare est un collectif international décryptant et accompagnant les émergences numériques et collaboratives.
Son coeur d’expertise : rassembler les acteurs et penseurs de l’écosystème, analyser les enjeux stratégiques des transformations collaboratives, faire émerger des dispositifs innovants pour expérimenter et accompagner de nouvelles pratiques.

FOCUS : Les forces en présence

Né d’un partenariat unique entre un Festival d’envergure national (Festival Garorock) et un Office de Tourisme (Val de Garonne à Marmande), le GaroCamp est un nouveau rendez-vous sur l’innovation et la transformation numérique au sein des festivals et des grands événements.

L’objectif de cette rencontre B2B : mettre en relation l’offre et la demande et échanger sur les dernières tendances en matière d’innovation numériques appliquée à l’événement.

Pendant 2 jours, l’ensemble des acteurs du domaine – Festivals, Organisateurs d’événements, Offices de Tourisme, Parcs d’attractions, Salles de spectacles, Offreurs de solutions numériques pour l’événement… se retrouvent pour échanger et travailler ensemble sur les tendances et solutions du marché afin de développer du business.

Le GaroCamp propose une série d’animations inédite axée chaque année sur une thématique phare et permettant de combiner réflexion, échange et business.

Après deux ans de développement, le GaroCamp tend à se développer et à proposer un véritable écosystème autour de l’innovation et la transformation numérique des grands événements. L’ambition affichée, dans le cadre de ce projet, est de clairement positionner Marmande comme un pôle de compétitivité traitant du futur des festivals et à une échelle nationale.

UN TERREAU
D’INITIATIVES LOCALES
PORTEUSES DE SENS

Il faudra tenir compte des forces en présence qui gravitent autour de ces thématiques identifiées comme identitaires pour le projet CESAme, comme :

> L’école multimédia 2D3DHigh
> L’école Val de Garonne Arts School
> Le projet de préfiguration de la Rock School Barbey pour une ouverture en juin 2019
> L’implantation de l’association la Cerisaie développant une programmation et des actions de long terme autour de la musique électronique
> Le travail du cinéma le Plaza via un festival dédié au documentaire d’animation organisé avec le studio de création La NEF (Fontevraud – 44)
> Le temps fort Tek (a)rt ticket, initié par la ville de Marmande et programmé sur 4 jours, dont l’objectif est la vulgarisation des outils du numérique au service de la création artistique.

Ces opérateurs publics et privés, dont la liste n’est pas exhaustive, œuvrent, chacun à leur niveau, au développement artistico-numérique du territoire. Une mise en réseau indispensable pour faire rayonner le projet à une plus grande échelle.